Se Produire au Festival Avignon Off: Conseils de Survie

Chaque année courant juillet se tient le fameux Festival Avignon Off. Au total, ce sont plus de 1000 spectacles qui se jouent chaque jour dans le cadre du Off. Le festival est un véritable marathon pour les compagnies qui y participent. Très coûteux, épuisant, parfois décourageant, il reste cependant une expérience unique et enrichissante, pour peu que l’on y soit préparé et que l’on sache comment valoriser sa participation.

.

Voici quelques conseils :

.

1. Invitez les programmateurs et les journalistes avant le festival…

… et prévoyez de les relancer… pendant le festival ! Tout professionnel du théâtre qui se respecte se rend (ou envoie quelqu’un) « faire son marché » à Avignon pour préparer la programmation de l’année suivante. Idem pour les journalistes de presse spécialisée ou de presse régionale, qui couvrent un maximum de spectacles. Contactez-les, ils sont sur place ! Prévoyez des dossiers de presse et dossiers de présentation de vos œuvres. Et bien évidemment, ne laissez pas partir un journaliste ou un programmateur sans avoir échangé avec lui après votre spectacle !

.

2. Distribuez des tracts…

La diffusion de tracts fait partie des activités incontournables du festival d’Avignon. Généralement toute la troupe y participe, du metteur en scène aux comédiens ; personne n’aime distribuer des tracts, alors serrez-vous les coudes !

La concurrence étant extrêmement rude, n’hésitez pas à jouer la carte de l’originalité : costumes, chorégraphies, musique… pour être efficace, vous devez vous faire remarquer, tout en restant fidèle à l’esprit de votre spectacle. Ne harcelez pas les passants : ils sont très (trop) sollicités de façon « sauvage ». Mieux vaut discuter 5 minutes avec un couple qui aura envie de venir voir votre spectacle que tendre machinalement vos flyers à 10 passants.

Une astuce bien connue des compagnies qui ont l’habitude du festival : repérez les passants qui ont en main le programme du festival (assez volumineux), vous êtes sûr de vous adresser à des amateurs de spectacles.

.

3. … et posez des affiches

Quant à la pose d’affiche : agissez de nuit de préférence, pour avoir les meilleurs emplacements. Respectez les affiches des autres autant que possible (vous constaterez que chaque centimètre carré de mur est extrêmement précieux). Là encore, misez sur l’originalité pour vous faire remarquer : format, couleur, visuel… une belle affiche peut vous amener plus de spectateurs.

.

4. Créez le « Buzz »

Les ingrédients pour un bouche-à-oreille efficace : une bonne critique dans la presse, de bonnes relations avec les professionnels sur place (compagnies, structures), et surtout une distribution de tracts soutenue. Comptez une dizaine de jours pour que l’on entende parler de vous : les comédiens eux-mêmes vont souvent voir un grand nombre de spectacles, et n’hésitent pas à en parler autour d’eux, y compris aux spectateurs potentiels qui leur demandent conseil.

.


Téléchargez notre Guide Pratique

A propos de l'auteur

Christophe Belzunce
Auteur, webmaster, et consultant en développement artistique spécialisé dans le spectacle vivant: diffusion, communication, partenariats...

Poster un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires comportent un astérisque *